Les meilleurs salles pour les joueurs Francophones Canadiens

# Salle de Poker CA / FR Note Bonus Télécharger Critique
1 888 Poker 888 Poker CA 100 $600 Critique
2 Poker 770 Poker 770 FR 93 400€ Critique
3 Party Poker Party Poker CA 86 $500 Critique
4 WilliamHill Poker WilliamHill Poker FR 78 $1000 Critique
5 Winner Poker<sup>NEW</sup> Winner PokerNEW FR 76 $1000 Critique

 

Les poursuites contre le poker en ligne continuent: Ira Rubin se voit refuser une libération sous caution

Ira Rubin est l’un des onze accusés dans l’énorme affaire du poker en ligne qui a débuté le 15 avril; il s’est aussi vu refuser une libération sous caution la semaine dernière. Le juge a déclaré qu’il n’y avait pas seulement des risques que Rubin prenne la fuite, mais que des accusations passées sur des activités criminelles doivent être prises en considération pour déterminer si un accusé peut être libéré sous caution.

Les accusations contre Rubin, âgé de 53 ans, remontent jusque dans les années 70. En tout, plus de 24 accusations ternissant son passé, incluant des accusations sérieuses en 2006 quand il a prétendument aidé plusieurs entreprises canadiennes à commettre des fraudes de télémarketing. On dit qu’il a fui les États-Unis pour le Costa Rica, négligeant d’apparaître en cour pour répondre aux accusations, et il ne leur a pas donné de nouvelles depuis. Il fait face à des accusations et à des mandats dans six états, incluant New York, là où provient l’action en justice.

L’histoire complète n’a pas encore été révélée concernant les liens précis de Rubin avec les sites de poker en ligne qui ont été mentionnés lors du Vendredi Noir. Qu’il ait été impliqué avec un seul ou tous les sites n’est pas clair. Poker.ca continuera à suivre l’affaire au fur et à mesure que les informations seront disponibles.

Quick Room Review